Le glaçon québécois

Températures glaciales pour les Français que nous sommes, mais accueil chaleureux et convivial des Canadiens de l’Est qu’ils sont. Oui, nous sommes allés rendre visite à nos voisins Québécois et leurs jolies cascades de glace.

Piolets et crampons affûtés, topo étudié, gros pulls, gore-tex et doudouneS dans nos bagages, nous nous faisons accueillir dès le premier jour à Québec par une belle tempête de neige. Habitués à de telles conditions, des engins aux dimensions impressionnantes sillonnent la ville et les routes deviennent à nouveau praticables. 

Après un petit moment touristique à goûter la fameuse poutine locale et un premier contact avec la glace aux chutes de Montmorency… nous nous sommes attaqués à « Small is beautiful » une cascade orangée située au Nord Ouest de Québec vers le Bras du Nord de la Rivière Sainte Anne. La trace est faite, ouf, car sans skis ou raquettes l’approche aurait pu être bien plus longue qu’elle ne l’a été. On grimpe, la glace est vraiment dure, pas de trace de piolets ou crampons, les carottes gelées restent figées dans les broches, mais au chaud dans la veste celles-ci fondent et on repart.

Peut être plus connu suite au festival de glace (Festi’glace) qui s’y déroulait il y a quelques années, Pont Rouge est un super spot de couenne en glace. Accessible à pied, on découvre rapidement de beaux cigares ou voies de dry dans un canyon « gelé » ou plutôt partiellement gelé lors de notre passage.

Pont rouge

C’est au tour de la cascade « Topaze » de croiser le passage de nos piolets. Un colosse de glace posé sur la roche accessible après avoir traversé la rivière Saint Maurice sur près de 500m. Pas vraiment rassurés, on adopte la technique « encordement sur glacier » en suivant sagement la trace qui, par chance, est encore assez marquée. Ah, qu’il est agréable de profiter de la glace au soleil !

Pour finir notre boucle avant de visiter Montréal, nous marquons une halte à Shawbridge. Les températures ont fortement chuté, il fait vraiment très froid, et le vent constant n’améliore pas la chose. Je crois d’ailleurs n’avoir jamais eu l’onglée aussi violemment que ce jour là ! Malgré le froid, on y va quand même, la glace est bien formée, mais après quelques plantés de piolets dans une glace très dure, de gros craquements sur la structure ne nous rassurent pas vraiment. Allez, la longueur terminée, on s’en va, on sera bien mieux au chaud !

Au Québec, il n’y a pas que des cascades de glace, il y a aussi de magnifiques étendues de foret, lacs et rivières ou seule la route linéaire coupe ponctuellement le paysage. Il y a aussi de belles villes aux styles architecturaux diversifiés, mélange de bâtis anciens typés français ou anglais et de bâtis nouveaux influencés par un style américain. Il y a aussi des québécois aux origines diverses qui, avec le temps on attrapé ce bel accent qui n’a pas manqué de me faire de sourire de temps en temps…

Gros bec et à la revoyure (Grosse bise et à bientôt)

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s