La Barre des Écrins : Traversée des Écrins par le versant Sud de la Barre

3.jpgLe 25 et 26 juin 2016

« Presque méconnaissable dans sa tenue de montagnard, emmitouflé sous son bonnet, protégé par ses lunettes… qu’elle soit une femme, qu’il soit un homme, seules ses capacités, sa volonté et sa technique permettent à l’alpiniste d’atteindre son objectif. »

Dans le cadre d’un concours nommé « Les jeunes de l’agglomération donnent forme à l’égalité filles-garçons », les Équipes jeunes FFCAM 38 ont élaboré le projet de porter la parité jusqu’au sommet de nos montagnes. Subventionnée par la Métro de Grenoble, l’objectif initial était de faire 4 groupes et d’atteindre par 4 voies différentes le sommet du Mont Blanc. La météo n’étant pas des meilleurs, nous avons choisi de nous orienter vers la Barre des Écrins avec ses 4 102 m d’altitude, un sommet tout aussi beau où les prévisions météorologiques étaient plus clémentes. Le couloir de la Barre Noire puis l’arête Nord/Est, la voie normale ainsi que la traversée des Écrins par le versant Sud de la Barre sont les 3 itinéraires qui nous ont permis d’atteint le sommet.

Voilà en quelques lignes un résumé de cette belle et longue course appelée aussi la grande traversée des Écrins que j’ai réalisé avec Éloi, Vincent, Giovanni, Arthur et ma binôme de cordée Marion:

Arrivés la veille au refuge de Temple Écrins, nous partons, les yeux encore mi-clos à l’assaut du sommet des Écrins, l’unique 4 000 du coin. Il est 1h45, le bon regel nous permet d’arriver rapidement au pied de l’attaque de la voie. Aux premières lueurs du jour, nous démarrons les longueurs de rocher. La vue y est splendide. Encordée avec Marion, la mise en jambe n’est pas vraiment facile. Un léger verglas recouvre de quelques millimètres une partie du rocher de qualité moyenne. Une fois la première partie en rocher terminée, nous remettons les crampons pour gravir une section en neige et glace avant d’arriver à nouveau sur une zone rocheuse ou les câbles dénudés et malmenés par le temps nous servent de fil d’Ariane. A mi-parcours, le soleil nous accompagne sur les pentes de neige. Encordée à deux mètres nous traversons en ascendance vers la droite avant de remonter le long couloir de neige entre le Pic Lory et la Barre.

Youhou, ça y est, nous sommes au sommet. Petites bises et photos, version « selfie » avant de repartir. Il est 10h30 et la journée n’est pas terminée, nous avons comme objectif de passer Saint Christophe en Oisans avant 18 h (la route étant en travaux suite à un effondrement en amont, l’accès y est réglementé). Nous commençons à sentir la fatigue. Mais arrivés au col des Écrins, il faut rester vigilant, les pentes de neige transformées surplombant un barre rocheuse ne laisse pas droit à l’erreur. Le passage est réputé pour être le plus accidentogène du coin. Une fois la zone des câbles terminées (attention aux chutes de pierre), nous avons rejoint en deux rappels la partie basse du couloir avant de prendre pied sur le glacier de Bonne Pierre. L’heure défile, il nous reste plus de 1 000 mètres à redescendre depuis la moraine. Au final, après une courte pause, nous somme arrivées au parking à 19h pour une nuit non programmée à la Bérarde city. Ahhh, qu’est-ce que ça fait du bien d’enlever les chaussures, ahhh qu’est-ce que ça fait du bien de s’assoir, ahhh qu’est-ce que c’était bien !!!

Petite info : nous sommes parties avec 7 Friends (0.3 et 0.75 doublés, pas de 2 et 3) et un jeu de câblés, ce qui nous a permis de faire de grandes longueurs en corde tendu. Par contre j’ai choisi de prendre des crampons de randonnée glacière et un piolet droit, option qui, dans les conditions actuelles ne me paraissait pas être la meilleure idée, même si la course est tout à fait faisable ainsi. J’aurais apprécié un piolet semi-technique, voire un piolet technique.

Photos : Vincent LEFEBVRE et Alexia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s