Pic de Bure : Pilier E ou Voie Desmaison

Le 17 août 2016

En plein milieu de ma semaine de boulot, pourquoi ne pas faire un tour au Pic de Bure. L’année passée j’avais déjà voulu y faire un tour, mais la météo du moment m’avait fait renoncer en me laissant comme unique plaisir le son des gouttes de pluie tomber du ciel.

Arrivés la veille, nous avons campé au niveau de la cabane des avalanches. Le réveil est matinal étant donnée le risque de précipitations en fin de journée. Je me mets en route accompagnée par Matthias, le surexcité des Pyrénées toujours autant accro à la grimpe et Thibault, le Vallouisiens d’adoption à la motivation débordante.

L’approche aux premières lueurs du jour est vraiment agréable. Une fois passé le Chalet de Vallon d’Âne nous remarquons une petite sente que nous suivons un moment avant de prendre la direction du pas du Follet sur la droite. La voie ‘Desmaison’ est bien visible depuis le pas du Folet. Un passage d’équilibriste au niveau d’un énorme bloc rocheux permet d’atteindre le relais 20 m en contrebas du pas du Follet, avant de remonter le pierrier jusqu’au départ de la voie.

.Les longueurs s’enchaînent, la partie en 6c>A0+ passe bien, elle réveille un peu les bras en guise de deuxième longueurs mais les nombreuses cordelettes en place, maltraitées par le vent, rendent le passage bien plus aisé. Matthias met du rythme, nous avançons bien sur un rocher agréable à grimper. Tel le petit poucet, nous suivons les nombreux vieux pitons présents dans les longueurs. J’avoue qu’au moment de passer en tête, la présence de ces pitons est assez rassurante par rapport à mon choix de l’itinéraire, même si les topos de Cambon et camp to camp ne sont jamais bien loin. Plus nous prenons de la hauteur, plus nous croisons des zones de rocher moins bon, mais ce n’est quand même pas au point de se faire peur, il suffit d’être vigilant.

Vingt-et-une longueurs plus tard, nous voilà au sommet, les yeux un peu rougis pas le vent, nous profitons du soleil et de la vue qui s’est à nouveau dégagée après les gouttes de pluie que nous avons eu un court moment dans la voie. Petite photo incontournable de trio au sommet, nous prenons la direction des voitures par la combe de Bure, où, là aussi, une sente est régulièrement visible et mène à un rappel d’une trentaine de mètres, avant de redescendre sur des vires et pierriers sur la gauche (par temps humide ou pluvieux cette itinéraire de descente doit être dangereux et glissant, je le déconseille).

En bref, notre course, ça donne ça :

Réveil : 4h

Départ : 5h

Démarrage de la voie : 7h20

…et 9h plus tard…

Fin de la voie : 16h20

Chalet de Vallon d’Âne : 18h30

Voiture : …quelque temps plus tard, après avoir discuté avec une personne de l’association Alpins Sans Frontière, qui fait découvrir la montagne à des enfants, des adultes handicapés. En montagne, les rencontres peuvent être fort agréables.

http://www.camptocamp.org/routes/54479/fr/pic-de-bure-pilier-e-ou-voie-desmaison

2 réflexions sur “Pic de Bure : Pilier E ou Voie Desmaison

  1. rogerkugelhupf

    o Du Liebe Bersteigerin,un grand merci pour ce nouveau trip vers un sommet,et des images de paysages,et des photos de trois ivrognes.. oui je sais on dit ivres,ivres de bonheur ,le pied de sentir son corps et son âme,et aussi je tiens à te dire qu’à part quelques petites fôtes d’orthographe ce que tu écris c’est trop bien,vraiment,on est entrainé dans la course,un petit côté technnique pour ceux qui comprendront ,mais surtout cette fàçon de nous emmenernous porter(la montagne ça vous gagne qu’on dit,oui mais nous on est pas prêt de la gagner,hi hi hi),on s’mettrait presque à ta place si on n’ avait plus conscience d’être dans son fauteuil,comme devant la télé pour les J.O.,là aussi on arrive à vibrer et même à mouiller ses yeux à défaut de mouiller son short! Vraiment faut en faire un livre de tout ce que tu écris,avec des photos,et si tu es ok je te ferais un petit gribouillis de crayon,des ptites fleurs en couleur,et j’écrirais moi Roger supporter et admirateur,regardez Alexia ,elle vous fait pas craquer ,z’avez les chocottes en regardant les images,regardez – la ,elle,et vous la verrez faire fondre ces glaciers rien qu’avec son sourire. 

    |

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s