La face cachée de Tenerife

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des vacances à Tenerife ? Tu es sur que ça va nous correspondre ? Jusqu’à la semaine dernière, c’était pour moi la destination idéale pour les amateurs de plages avec comme vue, les grands hôtels côtiers et peu de « panorama nature »! Et bien, je modifie totalement ce point de vue assez réducteur qui ne représente qu’une bien petite partie de cette île volcanique.

Après quelques recherches je me rends compte que oui, il y a quantité d’activités possibles. Randonnées, baignades dans des criques et piscines naturellement remplies par les vagues, ou encore qu’il y a de quoi grimper!!! Grimper sur du rocher volcanique, curieux, trop cool, wouaou, on y va!!!

Bon, retour à la réalité car mon pied n’étant pas encore très bien remis de ses blessures et le niveau étant un peu dans les chaussettes le séjour n’a pas été orienté 100% grimpe mais plutôt découverte sportive et touristique !

Comment présenter 10 jours de vacances sans oublier trop de détails ? C’est un peu compliqué, mais voila un retour organisé chronologiquement afin de, peut être, donner des idées à certains, ou simplement faire découvrir cette île à distance pour d’autres! Avec Vincent, nous avons commencé le séjour par la découverte du Nord de l’île, la plus sauvage et à mon goût la plus belle. La partie Sud a été plutôt orientée grimpe et plage/snorkelling (les vagues y étant bien moins violentes qu’au Nord).

Carte de Tenerife

J1 :- Visite de la Laguna avec ses bâtisses colorées, son marché aux poissons, fruits et légumes locaux et en prime dégustation de tapas au Bodegon Tocuyo (Calle Juan de Vera, 16, 38201 San Cristóbal de La Laguna)
– Rando après un passage par le centre de visite de Cruz del Carmen pour y glaner quelques renseignements/cartes. De jolies randonnées dans une forêt mystique sont possibles dans le Nord de l’île. Les arrêts sur la route d’accès sont « obligatoires », ils permettent de découvrir de beaux points de vues (Mirador de Jardina, Pico del Inglès…). Le panorama splendide, offre une vue sur le Teide ainsi que les pointes et arêtes effilées qui plongent de part et d’autres jusqu’à l’océan.

J2 :- Belle rando dans les Monts Anaga. Départ du village de Chamorga (tout au Nord-Est de l’île) et boucle jusqu’au phare et la plage de Roque Bermejo. Poursuite en fin de journée par des jeux dans les vagues de la plage de Taganana et Benijo. L’océan ça secoue, attention à ne pas s’aventurer trop loin de la côte car les courants peuvent y être forts.

J3 :- Découverte d’un splendide canyon sec dans la foret au dessus de Aguamansa sur la route en direction du Teide. Nommé par les locaux « Barranco de Los Arcos de Chimoche » ce canyon aux couleurs orangées demande de savoir maitriser les manips de rappel et l’orientation. Les topos étant en Espagnol, nous avons mis un peu de temps à trouver le départ de l’itinéraire mais celui-ci en valait vraiment la peine.
– Visite de La Orotava puis route vers l’Ouest avec petit bain dans la belle vasque naturelle du « Charco de La Laja » avant de rejoindre notre hébergement à Icod de Los Vinos. Attention, bien repérer les horaires des marées pour se baigner dans le « Charco de La Laja », celui-ci n’est accessible de façon sécuritaire qu’a marrée basse, les vagues recouvrant la vasque à marrée haute.

J4 : Visite de Icod de Los Vinos et escalade à San Marcos, petit site de couenne bien équipé avec presque zéro marche d’approche.

DSC_0234

J5 :- Traversée du parc national du Teide avec un passage au centre des visiteurs de « El Portillo ». Idéal pour avoir des informations diverses et variées sur la volcanologie, l’histoire de l’île et le Teide, mais surtout avoir des informations sur les randonnées possibles dans le parc.
– Poursuite de la journée par de l’escalade à Los Canadas Del Capricho sur de belles voies au rocher orangé.
– On termine la route jusqu’à notre hébergement en passant par la petite ville de Masca, perchée sur le flan de la montagne. Elle est accessible par une route étroite aux d’innombrables lacets ! Je vous conseille de vous y rendre soit tôt le matin ou en fin de soirée car selon la période, les touristes étant nombreux la circulation peut être assez difficile.
Info :à ce jour le canyon de Masca est actuellement fermé pour cause d’éboulement, des travaux sont en court et devraient permettre une ré-ouverture pour le printemps 2019.

J6 :- Randonnée sur la crête de Los Carrizales en aller/retour depuis le village. Très beau panorama sur les environs avec un vue sur l’île de La Gomera.
– Tour en bâteau pour voir baleines et dauphins le long des falaises de Los Gigantes
– Snorkelling (plongée avec masque et tuba) le long des rochers de la plage à El Puertito avant de reprendre la route jusqu’à la Tenerife Climbing House (TCH) de Arico.

J7 :Escalade dans le canyon de « Arico Arriba » sur de petites voies d’une hauteur de 15 à 20 mètre maximum. Le site est idéal pour grimper à l’ombre comme au soleil selon l’heure et la température du moment. J’y ai beaucoup apprécier le style de grimpe qui est assez varié. Petits passages de dévers ou de dalles, inversés ou pinces de lunule le tout sur un rocher légèrement abrasif. Ce site est parfait pour une découverte du secteur en étant à 5 minutes environ de notre hébergement (en voiture).
Pour finir la journée passage incontournable par la plage de la Tejita ou nous avons pris plaisir à nager avec bon nombre de poissons colorées le long des rochers.

J8 :Réveil 2 h pour un départ vers le Teide afin de s’offrir un levé de soleil sur le plus haut sommet d’Espagne !! Départ de Montanas Blancas à 4 h et sommet à 7h45. Les températures sont bien fraiches la haut, au refuge la station météo indiquait 1 C° avec un petit vent à 25km/h, autant dire que bien s’équiper est vital pour apprécier les couleurs de l’aube! Afin de réaliser une boucle et non pas un aller-retour, nous avons emprunté le sentier en direction du Pico Viejo qui mène jusqu’à Roques de Garcia avant de rejoindre le parking en « Stop ». La descente est assez longue car le sentier passe dans plusieurs chaos de blocs plus ou moins gros qui étant assez instables, ne permettent pas une cadence rapide de marche.

J9 : Escalade à Tamadaya, un tout nouveau site equipé non loin de Arico Viejo avec des voies allant jusqu’à 6b – 6c maximum. Une sortie parfaite avant le retour en avion.

Et voilà, le retour sur nos belles journées riches et diversifiées s’acheve. La transition entre les 25 degrés au décollage et le petit 1 degré à l’atterrissage à été un peu brutales mais la jolie poudreuse tombée récemment sur nos montagnes nous rappelle que les skis ont pris depuis trop longtemps la poussière et qu’un dépoussiérage naturel leurs feraient le plus grand bien. En bref, à bientôt pour de nouvelles aventures.

Photos : Vincent L. Et moi. 😁

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s