Taghia, dépaysement garanti

IMG_4282.JPG
Vue depuis Taghia

Du 24 avril au 2 mai 2018

Trois bonnes heures d’avion, six heures de voiture sur route de montagne, deux heures de marche, nous y voila, nous sommes enfin arrivés à ​Taghia.

Petit village au maisons de terre, Taghia est entouré de parois orangées qui lui ont valu de devenir, depuis quelques années, le repère de nombres grimpeurs. C’est ainsi, que Chloé, Thomas, Vincent et Alexia, quatre petits lézards grenoblois ce sont retrouvés dans cette contrée lointaine avec pour maître mot de leur séjour, « le dépaysement ». Pas de doute le dépaysement à été garanti !

Nous avons été accueillis chaleureusement par Saïd et toute sa famille. Couscous, Tajine, Pâtes, pain berbère accompagné d’huile d’olive… et bien sûr thé à la mente à volonté nous ont rempli le ventre après nos journées d’escalade.  La météo capricieuse ne nous a pas permis de réaliser beaucoup de voies mais nous avons tout de même pu prendre connaissance du style et de l’ambiance des parois. Les voies sont multiples sur un rocher ultra abrasif, ou les prises pourraient presque être comparées à des rasoirs pointus, gages de prises parfaites, certes quelque peu traumatisantes pour nos doigts mais vraiment atypiques.  Le séjour a été un peu court mais nous avons pu partager de beaux moments avec sans aucun doute l’envie d’y retourner, bien en forme et, si la météo et les bras nous le permettent, grimper sur les parois majestueuses de 500-600 m ! En bref, enchantés et ravis nous reviendrons très probablement… [C’est un peu la même phrase que celle d’avant non ?]

Pour une première à Taghia avec Vincent nous sommes allés dans les voies classiques du coin :
– « Le rêve d’Aicha » secteur Paroi des Sources (6a+)
– « Belles et Berbères » secteur Paroi des Sources (6b+)
– « Haben oder sein » secteur Paroi de la cascade (6b+)
– « A boire, ou j’tue l’chien » sur le Taoujdad (6c)

Les voies sur la Paroi des sources et sur le Taoujdad sont bien à l’ombre le matin et prennent le soleil en milieu-fin d’après midi. Bonnet, gants et Gore-tex sont les bienvenus s’il fait frais, sinon ces secteurs sont parfaits s’il fait chaud. Concernant la « Paroi de la cascade », celle-ci prend le soleil dès le matin. Lors de périodes importantes de pluie, la cascade aidée par le vent arrose légèrement la falaise au niveau des 2-3 premières longueurs. Une Gore-tex est là aussi la bienvenue, même si avec un beau soleil le rocher sèche presque instantanément.

 

Une réflexion sur “Taghia, dépaysement garanti

  1. rogerkugelhupf

    salut everibodi,c’est à peine croyable ces couleurs des roches ,de la terre,cette teinte violette de la montagne,wunderbar ,vraiment.ça donne envie d’aller voir pour de vrai.hopla bisous bisous bisousmoi ici je pratique un max le canapé because opéré d’une hernie inguinale,c’est le farniente obligatoire pour encore quelques temps.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s