La Meije par le couloir des Corridors

13346282_10153123092258039_1627386526758587967_o.jpg

La Meije, une montagne au cœur de l’Oisans qui m’attire depuis mon arrivée, mais sur laquelle je n’avais pas encore pu me rendre.

Et bien voila, c’est accompagné de Vincent, Giovanni et Arthur que nous sommes allés rendre visite au Doigt de Dieu, l’un des trois principaux sommets du groupe de la Meije –> 3 973 m quand même!

Les sacs bien chargés, nous avons rejoint le refuge de l’Aigle depuis le Pont des Brebis à Villar d’Arène. Merci Iphigénie qui, dans le brouillard de la dernière partie du glacier du Tabuchet, nous a été bien utile.

Alors que l’on s’attendait à avoir froid, et à devoir récupérer toutes les couettes du refuge pour s’y engouffrer, la surprise a été au rendez vous lorsque Vincent, complètement « fou » regarde les 22 °C du thermomètre!!! Ah quel régal, « l’Aigle », une magnifique petite cabane au confort royal !

Le réveil sonne, il est 2h30 du matin, c’est rude de se lever si tôt ! La visibilité est nulle, mais on se prépare tout de même avec quelques doutes sur notre course. Nous souhaitons partir pour le Couloir Gravelotte mais le brouillard, les précipitations orageuses prévues en milieu d’après midi et surtout le brassage de folie ne nous laissent que très peu de marge horaire. Après discussions, on choisit un itinéraire plus raisonnable. Perché sur un glacier, à 3500 m, on ouvre C2C et on fait une capture d’écran du topo du Couloir des Corridors (ah la technologie…) : plus courte, cette course nous évite la longue traversée des arêtes. Et c’est reparti !

Le brouillard dissipé, nous descendons le passage du Serret du Savon, il y a tellement de neige que nous ne faisons pas de rappels. Arrivés aux pieds de la paroi (tellement belle et grande), on constate que le départ original de la voie (plus à gauche par rapport au nouveau départ qui se fait à la rimaye du Gravelotte) est bien en condition. On se lance et on brasse… étant assez petite j’ai eu l’impression de creuser une tranchée pour pouvoir avancer ! Allez, je cède ma place aux gars…

La pente douce du début se raidit, quelques passages de mixte, toujours sous d’énormes séracs qui mettent bien dans l’ambiance montagne et ne donnent pas envie de s’y attarder, puis de nouvelles pentes de neige plus raides mènent jusqu’au sommet. La partie finale pour atteindre le Doigt de Dieu est magnifique, la vue splendide sur l’ensemble de l’arête mérite un instant de pause !!

Après un rappel de 60 m nous voilà à nouveau sur le glacier où le soleil  a totalement transformé la neige. En route, quelques mètres de dénivelée négatifs nous attendent encore, pour redescendre de notre presque 4000… !

Un weekend plutôt bien physique, où nous avons croisé tous les types de météo possibles, un weekend génial où les paysages m’ont émerveillé, un weekend où j’ai pu partager cette course avec trois types bien cool… Merci à eux.

Photos : Vincent LEFEBVRE et Alexia

Super compte-rendu C2C de Giovanni : http://www.camptocamp.org/outings/764188/fr/la-meije-doigt-de-dieu-pic-central-couloir-des-corridors-attaque-original

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s